L’ingénieur acteur de l'industrie
aéronautique, spatiale et de défense du futur

École Nationale Supérieure
pour la Performance Industrielle et la Maintenance Aéronautique

Vous êtes ici

[Dossier #9] La recherche et le transfert comme leviers de développement et de rayonnement pour Bordeaux INP

La 3ème édition du Bilan Recherche et Transfert de Bordeaux INP a été présentée au Conseil scientifique le 28 avril et le sera en Conseil d’administration le 5 mai prochain. Vous pouvez découvrir l’essentiel de ce document en infographie.

recherche et transfert

Bordeaux INP dans les PIA (Programmes d'Investissement d'Avenir) 

Membre fondateur de l’IdEx Bordeaux, l’implication de Bordeaux INP se traduit par son investissement et sa participation au sein de 4 LabEx et clusters d’excellence :

  • AMADEus [Matériaux] : Il a pour objectif de concevoir dès aujourd’hui les matériaux fonctionnels pour nos usages et nos besoins futurs.
    (Bordeaux INP, Université de Bordeaux, CNRS, Inserm, Solvay / ARNA, BIOTIS, CBMN, LCPPO, ISM, ICMCB, IMS, LOF, CRPP, LCTS, I2M, LOMA)
  • CPU* [Numérique]  : En appui sur une expertise locale forte, il focalise ses actions sur 3 axes de recherche principaux menant à des avancées importantes dans plusieurs domaines d’application : Santé, Fluides, Aéronautique et Télécommunication, Transport Terrestre et Energie.
    (Bordeaux INP, Université de Bordeaux, CNRS, INRIA, CEA / I2M, IMB, LABRI, IMS, CEA CESTA)
  • TRAIL [Imagerie] : Il vise à faciliter la recherche interdisciplinaire et multidisciplinaire en imagerie, de la méthodologie jusqu’à l’application clinique, en proposant des innovations diagnostiques et des nouvelles stratégies pour évaluer les traitements, développer la thérapeutique guidée par l’image et la délivrance de médicaments.
    (Bordeaux INP, Université de Bordeaux, CNRS, Inserm, CEA / RMSB, ISM, INCIA, NCM, CRCTB, EA MOTION, IMB)
  • LAPHIA [Photonique] : Il vise à fédérer l’ensemble de la communauté universitaire concernée autour de projets cohérents et novateurs dans les lasers et la photonique, tout en renforçant les liens avec le CEA.
    (Bordeaux INP, Université de Bordeaux, CNRS, CEA, Institut d’Optique / I2M, CRPP, LP2N, ISM, IMS, ICMCB, LOMA, CELIA, CENBG, SPH, CEA CESTA)

*en restructuration

…Et 2 EquipEx :

  • ElorPrintTec [Matériaux] : Plateforme de recherche unique pour relever les défis de l'électronique organique flexible et imprimable, elle offre l’accès aux dernières innovations et savoir-faire dans le domaine des matériaux avancés. Elle permet en outre de répondre aux défis de nombreux secteurs tels que l’énergie, l’environnement, le numérique et la santé.
    (Bordeaux INP, Université de Bordeaux, CNRS, Arkema, Région Nouvelle-Aquitaine / IMS, ISM, ICMCB, CRPP, LCPO)
  • Xyloforest [Bois] : Plateforme de recherche, d’innovation et de service pour les systèmes forêts cultivées – produits & matériaux bois. Son champ d’application couvre l’adaptation des ressources forestières aux changements climatiques, l’ingénierie du bois-construction, la valorisation énergétique et chimique des fibres et de la biomasse forestière. 
    (Bordeaux INP, CNRS, INRA, université de Bordeaux, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Groupe ESB, Arts et Métiers ParisTech)

Cet engagement est le reflet d’une politique de site, affirmée depuis plus de 15 ans.
Elle s’illustre via les 10 laboratoires dont l’établissement est co-tutelle et au travers desquels il couvre un large spectre de thématiques.
86% des enseignants-chercheurs de Bordeaux INP sont affectés dans un de ces laboratoire dont 15% (27) font partie d’une des 9 équipes projet communes INRIA.

L’excellence et le dynamisme des enseignants-chercheurs participent pleinement au rayonnement de Bordeaux INP et en incarnent l’expertise scientifique. En 2016 :

L’implication de Bordeaux INP dans les domaines de la recherche et de l’innovation se traduit également aussi via son appartenance et sa participation à de nombreux clusters, pôles de compétitivité et chaires industrielles.

A cet écosystème riche, viennent s’ajouter, au cœur de nos écoles, 6 plateaux techniques dédiés à l’innovation, au partage de connaissance et au transfert de technologie. Ces plateaux techniques hébergent le FabLab « EirLab » et ont accueilli près de 40 structures et start-up en 2016. Parmi elles : Akiani - l’un des fleurons de la french tech bordelaise -, Olikrom - talent INPI 2016 -, ou encore Blitzr - plus grande base de données mondiale dédiée à la musique -. 

Ces liens très fort avec les organismes de recherche et le monde socio-économique permettent non seulement de valoriser l’expertise scientifique et technologique de l’établissement mais aussi de l’ouvrir sur son territoire géographique afin de mieux en connaître les attentes. Pour preuve, 186 nouveaux contrats de collaboration et accords de consortium ont été signés en 2016.

Cap sur l’international 

Au niveau international aussi, Bordeaux INP s’attache à renforcer sa présence et les coopérations avec ses partenaires étrangers. L’établissement est notamment responsable, pour la partie française, des projets AQeau (Aquitaine Québec Eau) et INAQ (Institut de Nutrition Aquitaine Québec) avec l’Université Laval au Canada.

De plus, l’établissement est membre de 6 laboratoires internationaux associés (LIA) dans les domaines de la photonique, la nutrition et la santé du cerveau, la recherche combinatoire, les mathématiques appliquées et la photovoltaïque. Définis comme des « laboratoires sans mur », les LIA associent systématiquement un laboratoire du CNRS et un laboratoire d’un autre pays pour la réalisation d'un projet par la mise en commun des ressources humaines et matérielles pour la réalisation de ce dernier.

Très récemment, LUMAQ (LUmière Matière Aquitaine Québec) a d’ailleurs organisé son premier symposium à Bordeaux. Au programme : 3 jours de présentations et de discussions conjointe France / Canada autour de la photonique. LUMAQ regroupe 5 laboratoires et des institutions telles que le CNRS, Bordeaux INP, le CEA, l’université de Bordeaux, l’Université Laval… Des acteurs qui, malgré les 5000km qui les séparent, ont choisi de s’allier pour apporter des réponses aux enjeux actuels de la photonique.

Et si Bordeaux INP s'attache à développer sa visibilité à l'étranger, c'est parfois l'international qui vient vers lui. Chaque année, des professeurs étrangers sont invités à faire partager leur expérience. Venus du monde entier (Belgique, Pays-Bas, Espagne, Canada, USA, Singapour...), ils participent aux activités d'enseignement et de recherche et animent souvent des conférences ou séminaires.

 

François Cansell

En 8 ans, Bordeaux INP a su se positionner comme un acteur majeur dans le paysage néo-aquitain de la recherche et du transfert, confortant ainsi son attractivité au niveau national et international. Son positionnement sur 4 enjeux sociétaux d’avenir doit également permettre de renforcer son expertise et son rayonnement.

François Cansell, Directeur général de Bordeaux INP

Annuler